Définition

 

Un crédit hypothécaire est prêt alloué par un établissement bancaire sous la condition de la mise en hypothèque de l’un ou plusieurs biens immobiliers de l’emprunteur. Cela signifie qu’en cas de non versement des mensualités par l’emprunteur, l’organisme bancaire peut mettre en vente le ou les bien(s) hypothéqué(s) et récupérer le capital restant dû. L’hypothèque peut être appliquée au bien immobilier pour lequel le prêt est demandé ou à un autre bien.

 

Ce type de prêt est accessible aux personnes privées et morales (particuliers ou entreprises). Il est demandé dans le cadre d’une procédure d’achat, de rénovation importante d’un bien immobilier ou de besoin de trésorerie. Ce type de crédit est généralement d’une durée entre dix et trente ans.

 

Crédit hypothécaire à taux fixe 

 

Le taux est fixé par l’établissement bancaire lorsque le prêt est souscrit et reste invariable tout au long de la durée. Il est décidé en fonction des taux du marché et est souvent assorti d’un pourcentage supplémentaire qui représente la marge de négociation. L’avantage du taux fixe est que l’emprunteur connait le montant de ses mensualités à l’avance et le coût total du prêt hypothécaire. Le taux est cependant souvent plus élevé lorsqu’il est fixe.

A noter que si les taux du marché sont plus bas à un moment donné, l’emprunteur peut renégocier son crédit ou racheter son prêt hypothécaire à un taux plus intéressant !

 

Crédit hypothécaire à taux variable 

 

Pour établir un crédit hypothécaire à taux variable, les établissements financiers se basent sur les taux du marché et y ajoutent une marge qui peut être plus ou moins importante selon la durée du prêt, la capacité de remboursement et le capital initial versé. Ce type de taux est souvent moins élevé que les taux fixes. Les mensualités des prêts à taux variable varient en fonction des taux du marché, elles peuvent baisser comme elles peuvent augmenter. L’emprunteur ne peut donc pas connaitre précisément le coût total de son emprunt, ni les mensualités qu’il devra rembourser.

 

Il est difficile de savoir si ce sera avantageux ou non, c’est un pari à prendre ! Il est cependant possible de prévoir un plafond à la hausse (prêt à taux variable capé) et nous vous conseillons de vous intéresser à cette option car elle présente moins de risques !

 

Avantages et inconvénients d’un prêt hypothécaire

 

Ce type de crédit fonctionne comme un crédit immobilier classique. Il est en effet possible de rembourser un crédit hypothécaire par anticipation ou de changer les mensualités. Tout comme pour un crédit immobilier classique, un taux (fixe ou variable) et une durée sont établis. A la différence du crédit immobilier et des prêts auto ou consommation, le crédit hypothécaire est à trésorerie libre. Cela signifie que le montant débloqué peut servir à n’importe quel investissement (études des enfants, travaux de rénovation, voyage…) . En second plan, les taux des crédits hypothécaires sont souvent plus avantageux, à condition que la durée du crédit ne soit pas trop importante et que le dossier de l’emprunteur soit intéressant.

 

Ce type de prêt implique cependant des frais d’enregistrement, de notaire, ainsi qu’une contribution de sécurité immobilière. Le notaire rédigera votre acte et enregistrera votre dette au bureau des hypothèques. Non seulement ces démarches administratives ont un coût mais elles sont aussi contraignantes. Il faudra ensuite vous acquitter de la taxe de publicité foncière (représentant 0.715% du montant du prêt et des intérêts) et inclure la rémunération du notaire ainsi que celle du conservateur des hypothèques. Au total il est estimé que pour un prêt de 150 000 euros, les frais s’élèvent à 2845€.

 

Souscrire à un prêt hypothécaire est logiquement plus risqué puisqu’en cas de non remboursement, votre bien hypothéqué peut être saisi et vendu. Les conséquences en cas de défaillance de paiement sont d’autant plus mesurables s’il s’agit de votre résidence principale ! Cependant, comme pour tous types de prêt, les risques sont liés à la capacité de remboursement de l’emprunteur, qui se doit d’être correctement évaluée par l’organisme bancaire. En conclusion, bien qu’il présente des avantages, le crédit hypothécaire (comme toute autre forme de crédit) ne doit pas être envisagé légèrement !

 

 

Sources : nationspresse.info, pret-hypothecaire-atipa.fr, pret-hypothecaire.ooreka.fr, credit-pret-hypothecaire.com, boursorama.com, linternaute.com

 

EKOSTRATEGIE vous accompagne à Paris / Tours / Lille afin d’obtenir le financement le plus judicieux en fonction de vos besoins et de vos attentes.

 

libero. sed consectetur dictum diam Sed accumsan non libero porta. dolor.